Forêt

La préparation mentale, c'est quoi ?

La théorie

Vous trouverez vraisemblablement autant de définitions de la préparation mentale que de préparateurs mentaux. En ce qui me concerne, je considère que ça consiste, comme son nom l'indique, à se préparer, mentalement, à des contextes, des événements, qui nécessitent des habiletés cognitives particulières.

Les activités sportives rentrent dans cette catégorie. Elles requièrent des aptitudes mentales spécifiques. Donc, la PM (Préparation Mentale) y est utile. Et c'est dans le domaine sportif que la recherche est vraisemblablement la plus dynamique et la plus avancée sur le sujet.

La préparation mentale permet d'acquérir les habiletés mentales nécessaires à votre activité. D'un certain point de vue, c'est l'équivalent de la préparation physique, mais transposé à l'esprit. Par exemple, en préparation physique, vous allez travailler afin de gagner en :

  • force
  • souplesse
  • endurance
  • explosivité
  • vitesse
  • précision
  • ...

La liste est longue. Et vous remarquerez que ces qualités sont assez génériques. Bien évidemment, selon votre sport, vos aspirations, votre niveau de pratique, votre parcours, vous allez travailler certains aspects en priorité.

En prépartion mentale c'est pareil, vous allez travailler afin de gagner en :

  • confiance
  • concentration
  • motivation
  • fixation d'objectifs
  • gestion des émotions
  • organisation
  • ...

La liste est tout aussi longue que pour les habiletés physiques. Et selon votre sport, vos aspirations, votre niveau de pratique, votre parcours, vous allez travailler certains aspects en priorité. Un air de déjà vu ?

Ce que la préparation mentale n'est pas...

Ce n'est pas un ticket gagnant pour la loterie, aussi efficace et performant qu'on puisse être, les résultats ne sont jamais acquis. Comme pour le physique, ce n'est pas parce que vous avez un corps, une force et une adresse de dieu de la Grèce Antique que la victoire est assurée. En revanche un mental solide, c'est un atout de plus dans votre jeu, et c'est déjà ça de pris.

Ce n'est pas non plus une thérapie, en tant que préparateur mental, je ne peux pas soigner des pathologies. Non seulement j'en serais vraisemblablement incapable, mais en plus, c'est illégal pour moi de m'avancer sur ce terrain. En revanche je me ferai un plaisir de vous réorienter vers un professionnel adapté. 

Et enfin, ce n'est pas du coaching sportif à proprement parler. Dans votre sport, pour tout ce qui est vraiment spécifique, voyez avec un entraîneur agréé par la fédération correspondante. Y compris dans des domaines que je maîtrise, comme par exemple la course à pied longue distance, je ne vais pas vous faire un plan d'entraînement, avec des séances, etc.

Et en pratique ?

Sac-à-dos
En avant !

Concrètement, sur le terrain, la première étape sera de poser un cadre et bien comprendre votre contexte, vos aspirations.

Ensuite, l'accompagnement est vraiment sur mesure dans le sens où chaque cas est différent.

Au cas où vous vous posiez la question : oui, il y a des techniques, oui, il faut les travailler. Certaines sont empreintées à la méditation, d'autres à la PNL, la pleine conscience et d'autres encore seront très familières à qui a suivi des cours de management.

Peut-on se préparer seul ?

Oui, parfaitement. Comme dans n'importe quel domaine, la curiosité personnelle, l'autonomie et l'initiative sont de formidables atouts.

Les resources sont multiples, que ce soit sur Internet ou dans la littérature, vous trouverez une masse affolante d'informations sur le sujet. Un regard extérieur et un accompagnement personnalisé vous permet de faire le tri dans cette multitude, et peut-être aussi découvrir certains aspects qui sont complexes à gérer.

Mon but reste, en tant que préparateur mental, est de vous amener vers l'autonomie.

À qui ça s'adresse ?

La PM s'adresse à toutes celles et tous ceux qui souhaitent progresser et acquérir de nouvelles habiletés mentales. Je n'accompagne que des sportives et sportifs, parce que ce domaine me parle. Mais sur le principe, la préparation mentale s'applique à toutes les activités.

En terme de niveau, qu'on soit débutant ou expert, la préparation mentale peut toujours s'avérer utile. Dire "je n'ai pas un assez bon niveau pour faire de la PM", c'est raisonner à l'envers. On devient performant lorsqu'on travaille, et non l'inverse.

Que ce soit pour donner le meilleur de soi-même le jour J, pour être à l'aise, pour passer un bon moment, pour s'épanouir, pour profiter pleinement et durablement, de sa pratique sportive, il y a vraisemblablement des axes d'amélioration, chez toutes et tous les pratiquants.

Aspects légaux

La préparation mentale, à ce jour (fin 2021) n'est pas, en France, une profession enregistrée au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). À l'inverse, par exemple du métier de Coach Professionnel, qui est présent dans le RNCP, niveau 6.

En conséquence, n'importe qui (ou presque) peut se déclarer préparateur mental. Un minimum de déontologie de la part du professionnel et de clairvoyance de la part des clients, implique de suivre une formation professionalisante adaptée. À titre personnel, je suis diplômé de l' Université Clermont Auvergne, j'ai suivi leur formation de  diplôme universitaire de préparateur mental, interventions et aide à la performance.

Pour une définition plus générale, et raisonnablement neutre sur le sujet, lisez tout simplement la page Wikipédia sur la préparation mentale. Et aussi voyez ce que je propose.

This article was updated on 4 février 2022

Christian Mauduit

Passionné de sports d'endurance, du 100 km course à pied à l'ultra triathlon en passant par l'ultra-trail, je suis aussi préparateur mental, à votre écoute.